Archives de Tag: storytelling

Référencement naturel : le contenu texte (adapté) est roi pour Google

Après des années de changement de cycles ou de modes concernant le référencement naturel, le seul qui est durable même si vous ne prenez aucune publicité payante en ligne demeure bel et bien un article avec un texte élaboré, parfois assez long, parfois plus court mais toujours unique. A travers plusieurs changements d’algorithmes successifs, Google revient aux basiques : valoriser un texte si possible informatif lié à une entreprise. Tour d’horizon sur ce qui fonctionne pour que votre site soit lu et vu.

Doc source webrankinfo DR

Au milieu des années 2010, on assistait à la naissance de deux algorithmes de Google qui ont fait un peu de bruit pour la communauté des référenceurs : le 1er est sans doute le plus important car il concerne directement la qualité des textes présents sur un site. Il s’agit de Google Panda, paru en février 2011. « La 1ère version de cet algorithme a été mise en place dans le but de dévaluer les résultats de recherche des sites proposant un contenu de faible qualité, ne disposant pas d’un contexte textuel suffisant ou faisant du duplicate content (entendez du copier-coller de texte) » selon Wikipedia.

Google a fourni une liste de 23 points à respecter pour définir ce qu’il entendait par un site de haute qualité : parmi ceux-là, on peut en retenir quelques uns comme : la crédibilité de l’information présentée dans l’article, le fait que l’article a été écrit par un expert ou un amateur averti par le sujet ou encore le fait que le site sur lequel il est publié est crédible

Aujourd’hui encore Google Panda est appliqué : « à propos de Panda 4,0 : à contrario, les sites misant sur une stratégie éditoriale  établie et alimentée par des publications régulières verraient leur positionnement monter. La clé du succès : des articles fouillés, des analyses complètes, des études…en France, on notera une perte de trafic de 30% pour Ebay contre une remontée colossale de comprendrechoisir.com, aux contenus abondants et très structurés » selon Syvoun Phay, expert SEO.

Contenus uniques et vulgarisés plebiscités

Deuxième impact sur la communauté du référencement en 2012, avec la sortie de Google Penguin : il vise à empêcher les pratiques de référencement abusif auxquelles s’adonnaient quelques agences de webmarketing en vendant ou en échangeant des liens entre sites web en masse, de manière à faire monter artificiellement le positionnement de certains sites (dont la plupart à faible contenus) de manière plus rapide que le référencement classique. Dont les bases venaient d’être posées avec Panda.

Alors, en 2020, où en sommes-nous ? En me fiant au site de référence webrankinfo.com, écrit courant 2019, et à la partie « Optimisez votre contenu », il apparaît que quelques points forts liés à la qualité, l’originalité et -parfois-la longueur du texte soient plus que jamais redevenus importants pour le référencement naturel d’un site : le titre compte, les balises et les mots clés utilisés aussi mais aussi la valeur ajoutée  générée par le contenu, unique et le plus vulgarisé possible donc compréhensible par le plus grand nombre.

Pour argumenter cela, une étude SEO a été effectuée en avril 2019 pour répondre à la question entendue à chaque rendez-vous client : « est-ce si rentable que ça d’investir dans la rédaction web ? » Cette étude (My ranking metrics) porte sur l’analyse de 84 millions de pages et 3,5 milliards de visites. La réponse est sans ambiguïté : « Les pages avec contenu texte suffisant (zone principale) génèrent 3,7 fois plus de visites SEO que celles qui en manquent ! »

Pages zombies et contenus améliorables

Autre point important à retenir : il est possible de mesurer le fait que votre site contient des pages de faible qualité. C’est ce que l’auteur de Webrank info appelle mesurer le nombre de pages zombies.

Après une estimation par un professionnel du contenu web, il est possible de réécrire partiellement ces pages qui contribuent à minimiser votre référencement web par rapport à d’autres pages plus performantes.

Cette approche très précise et méticuleuse du contenu produit, Contenus et Stratégies l’applique pour tous ses clients et ce ne sont ni des robots, ni des stagiaires sous-payés qui les produisent.

Avant d’accompagner nos clients, nous passons par une phase de compréhension approfondie de votre activité, aussi pointue soit-elle (cf. références industrielles où la technicité est omniprésente). Nous commençons donc à vous écouter-sachant qu’il faut souvent un temps d’appropriation et de compréhension de l’univers de chaque client. Cette approche paie pour le client sur le long terme. En effet, nous bâtissons ensemble, en équipe, en tenant compte de tous les paramètres (taille de l’entreprise, contexte de croissance ou de stagnation à cause d’un site et d’un contenu améliorable, culture d’entreprise, stratégie commerciale/marketing, etc) une stratégie éditoriale (puis digitale) de votre société.

En général, le client comprend vite l’intérêt de sous-traiter cette partie à des spécialistes. Le tout est ensuite d’être régulier dans cette approche. C’est ce qui fait clairement notre valeur ajoutée depuis plusieurs années.

Alors si vous estimez que oui, il est primordial d’investir dans un contenu web de qualité, adapté à votre entreprise et donc unique, vous pouvez nous contacter pour en parler ensemble. Une analyse régulière des nombres de connexions à votre site vous sera fournie au fur et à mesure (où vous les constaterez vous-même). D’après quelques retours clients, leur connexion web a considérablement progressé. Sans contenu adapté et suffisament structuré, tout le reste ne suffit pas (réseaux sociaux SEO, balises, vidéos, publicités en ligne, etc). Restant à votre écoute pour progresser ensemble dans ce domaine.

Frédéric NICOLAS-www.contenusetstrategies.com. Contact : frederic@contenusetstrategies.com


Vers la lassitude du tout marketing : place au storytelling durable

Plus que jamais, le besoin de sens et la capacité des clients et consommateurs à vérifier que ce que vous dîtes est vrai et vérifiable devient une nécessité à prendre en compte pour tous les responsables de la communication et du marketing.

Le storytelling est durable en terme de communication web. Ph : DR

C’est en lisant un interview assez longue d’un ancien collègue qui a eu la chance d’interviewer le général De Villiers (anciennement commandant des forces françaises, 5 étoiles), ayant sorti en l’espace d’un an et demi deux best sellers : Servir puis Qu’est ce qu’un chef ? que j’ai trouvé l’angle de mon article.

Ce dernier, juste avant de faire une conférence dans le Grand Nord Est de la France insiste bien sur la notion de confiance qui, en effet, demeure la base du commandement auprès de toute une équipe.

A l’heure où les consommateurs sont de mieux en mieux informés et à juste titre beaucoup plus exigeants qu’il y a encore une dizaine d’années, au moment où les dernières élections européennes ont bien insisté sur l’impérieuse nécessité de tenir-enfin- réellement compte de la sauvegarde de notre planète en portant dans de nombreux pays locomotives de l’Europe des listes représentant ces valeurs, il semblerait que la période du green washing ou du indboud marketing soit plutôt mal en point.

Besoin de reprendre son temps, de récréer un véritable lien social

Ces dernières années ont clairement vu une accélération du rythme digital et de la montée en puissance des réseaux sociaux et de l’intoxication-manipulation par certaines forces, lobbies ou même entreprises à l’échelle planétaire et régionale.

Un professionnel d’outre atlantique m’avait brièvement interrogé via un réseau social sur la pertinence de tenir une conférence sur le inboud marketing dans une grosse ville française. Personnellement, je n’étais pas convaincu par l’impact du terme pour sensibiliser des auditeurs à ses méthodes, aussi performantes et efficaces soient-elles de l’autre côté de l’Atlantique.

Lui ayant répondu que professionnellement, j’étais beaucoup plus convaincu par le storytelling ayant du sens et du fond, ce dernier ne m’a jamais répondu…Peut-être m’a t-il d’ailleurs enlevé de ses contacts…

Le général de Villiers mentionne à travers ses prises de paroles écrites à quel point les français ont besoin d’être moins stressés, malmenés par une certaine tyrannie de la communication…qui n’arrête jamais, quelque soit l’écran que nous regardons.

Du sens et des histoires : c’est mieux pour être lu et bien référencé

Après quelques années à accompagner des clients possédant des activités très variées, le même constat revient : peu prennent le temps de confier leur actualité à un prestataire pouvant synthétiser leurs objectifs commerciaux mais surtout leur ADN, leur philosophie, ce qui les différencie clairement de leurs concurrents...

A mon avis, il est urgent de reprendre ce temps et d’y consacrer un budget pour recréer un véritable rapport de confiance avec leurs client(e)s.

En plus, Google, qui domine toujours clairement notre planète web, insiste formellement sur ce point : les algorithmes continueront de privilégier l’original, l’analyse, le fonds à la simple copie ou le copie-coller (le fameux duplicate content, fortement pénalisé dès 2012 avec Google Panda).

Si vous vous interrogez vous aussi sur une accélération parfois un peu vaine de la course aux followers, aux fans et l’infobésité, si vous n’avez plus le temps pour effectuer la veille nécessaire dans votre domaine, alors n’hésitez pas à reprendre le temps de vivre et confier cette tâche à Contenus et Stratégies.

Nous aimons raconter des histoires…qui soient authentiques pour la pérennité de nos clients que nous accompagnons depuis plusieurs années. Et nous défendrons à vos côtés la crédibilité de votre savoir-faire qui se distingue par votre propre niveau d’exigence vis à vis de vos concurrents qui se définissent comme omnicanal…Arrêtons avec cette terminologie assez anxiogène…et revenons à vos basiques, ce que vous savez faire mieux que les autres. Nous vous écoutons.

Frédéric NICOLASwww.contenusetstrategies.com-Contact : frederic@contenusetstrategies.com

Photo : DR


%d blogueurs aiment cette page :