Archives de Tag: marketing de marque

En quoi les réseaux sociaux permettent à votre société d’exister auprès de vos clients en 2020 ?

Alors que les réseaux sociaux ont désormais atteint une majorité de citoyens et de consommateurs, leur impact est désormais bien reconnu, même par les plus sceptiques des chefs d’entreprises ou directeurs de la communication/marketing. Une entreprise qui veut être présente dans la tête de ses clients et prospects se doit d’être sur au moins un réseau social, surtout en 2020.

La plupart des professionnels de la communication et du marketing les ont vu arriver il y a une dizaine d’ années. Tout d’abord Viadeo et Linkedin, deux réseaux professionnels destinés à augmenter son employabilité et son réseau professionnel par la même occasion.

Puis ce sera le tour de Facebook de débarquer tout d’abord en anglais en France puis rapidement en s’adaptant aux spécificités culturelles francophones. Twitter a émergé progressivement, en donnant la parole aux influenceurs publicitaires et marketing puis aux politiques et aux médias qui ont aussitôt emboîté le pas. Désormais, le petit oiseau bleu représenterait une dizaine de millions d’utilisateurs actifs en France d’après les derniers chiffres (infographie Tiz de Mai 2019). Facebook demeure le leader avec 35 millions de français présents sur ce réseau social, autant dire le plus grand média en terme d’audience, très loin devant la télévision ou d’autres médias plus classiques (presse écrite, radio…). On assiste bien sûr à l’explosion d’Instagram avec une appropriation virale du storytelling par l’image, très utilisé pour des produits à impact visuel (mode, beauté, textile, tourisme…)

You Tube demeure très fortement utilisé mais le coût d’entrée de production d’une vidéo professionnelle restreint certaines petites entreprises.

Savoir à qui on s’adresse : quelle communauté web ?

Avec toutes ces possibilités de communiquer pour toucher votre clientèle, il va falloir faire des choix et bien sûr vous faire accompagner pour ne pas vous tromper. En effet, chaque réseau social est plus ou moins utilisé selon telle ou telle catégorie professionnelle ou secteur d’activité.

Avant tout, la première question à se poser est de bien savoir à qui on s’adresse ! Cette communauté web, il faut aller la chercher, bien la cibler, l’entretenir et lui apporter des informations qui l’intéressent. Sans quoi, elle zappera et ira vers une autre marque qui corresponde plus à ses attentes.

Pour la développer, cela prend du temps et demande une grande attention, de la compréhension fine d’un marché et bien sûr beaucoup de veille.

Définir une ligne éditoriale précise

Là, ça commence à devenir un peu plus technique. C’est précisément là que vous devez vous entourer de professionnels maîtrisant cette notion de ligne éditoriale comme un journal de presse écrite ou une radio qui s’adresse à tel ou tel type de public. Aujourd’hui plus qu’avant, la consommation de produits et de services est devenue aussi complexe que nos modes de vies. Entre l’urbain au rythme de vie frénétique sur-connecté à plusieurs réseaux sociaux et le retraité à fort pouvoir d’achat, vivant en zone rurale, à proximité d’une ville, abonné à plusieurs magazines et addict aux informations en continue, ils n’auront pas le même type de consommation et ne laisseront pas sensibiliser par les mêmes approches en matière de stratégie digitale.

Être audible et engagé authentiquement

Avec la montée en puissance de l’environnement, de la production locale menacée par des produits à faible valeur ajoutée produits à l’autre bout de la planète, les consommateurs attendent de votre marque que vous défendiez leurs valeurs en leur parlant de votre marque. Ils veulent de l’engagement vérifiable, des preuves de votre positionnement. Un article de ZdNet de Février 2019 intitulé : Ce que les consommateurs attendent sur les réseaux sociaux ( https://bit.ly/2PsSX4l) rappelle que « plus de la moitié des consommateurs sondés veulent se sentir connectés et partager des valeurs communes avec les marques qu’ils consomment. »

Plus que jamais, en 2020, les clients ont désormais le choix d’orienter leurs actes d’achat : le succès assez fulgurant de la marque C’est qui le Patron ? proposant des produits issus de l’agriculture française avec le moins d’intermédiaires possibles a été rendu possible par la viralité de la marque via les réseaux sociaux, entre autre.

La montée en puissance de produits #MadeinFrance a permis à des centaines de créateurs et des marques plus établies qui produisent encore en France ou réinvestissent à nouveau dans notre pays de « chasser en meute », tout comme le font à une autre échelle les PMI allemandes. Et ça marche auprès de certains consommateurs qui ont bien compris que leurs achats créaient ou détruisaient des emplois.

Maîtriser sa marque sur le long terme

Autre aspect crucial : durer dans le temps, en étant attentif aux tendances et à l’évolution des besoins de vos clients. Pour cela, il vaut mieux savoir doser sa prise de parole et avoir véritablement quelque chose à dire plutôt que de noyer vos fans ou followers par des posts incessants sur tout et rien. Chaque responsable éditorial web a ses petites astuces pour pouvoir surveiller les réactions de sa propre communauté et interagir avec elle, au profit de la marque ou de la société concernée. Tout en restant le plus constructif possible, y compris avec les éventuels internautes de mauvaise foi. C’est bien souvent l’expérience des situations rencontrées qui fait la valeur ajoutée de cette notion liée à la e-réputation.

Prouver la valeur ajoutée de vos produits/services

De plus en plus, afin de véritablement convaincre puis fidéliser votre communauté de clients, il faut que vous puissiez prouver la valeur ajoutée de votre marque plutôt qu’une autre moins chère, bénéficiant de plus de moyens publicitaires ou de relais commerciaux. Chacun a son approche mais je considère que lorsque les clients ont un message authentique à délivrer, les clients ou prospects le ressentent instinctivement. L’époque de l’écran publicitaire ou des grands plans mass médias s’éloigne de plus en plus. Plus que jamais, la capacité à expliquer, argumenter, séduire puis fidéliser vos clients demande un œil extérieur à votre activité. Il est souvent difficile pour une société d’avoir une vision globale lorsqu’on y est plongé au quotidien. Même si elle connaît parfaitement ses concurrents.

Pour conclure, OUI, il est plus que jamais nécessaire à une société d’être présente sur les bons réseaux sociaux afin de délivrer les bons messages auprès des différents segments de sa clientèle et pouvoir capter de nouveaux clients satisfaits.

Si vous souhaitez vous faire accompagner pour mettre en œuvre votre stratégie digitale, avec une constance éditoriale précise, vous pouvez contacter Contenus et Stratégies pour en parler ensemble et avancer étape par étape.

Contenusetstrategies.com copyright- frederic@contenusetstrategies.com


Cas d’école : Michelin, entreprise familiale préférée des Français

La société auvergnate et désormais mondiale est revenue en force dans le cœur des Français selon l’édition du baromètre Ifop de septembre. Première du classement d’indice d’image, elle doit en partie cette bonne place grâce à une stratégie digitale en phase avec son identité.

Le musée Michelin à Clermont-Ferrand, adossé au site de production. La France qui gagne…à être connue-Edition Kawa copyright

Les fondateurs des pneumatiques Michelin n’en reviendraient pas eux-mêmes. L’entreprise fondée en 1889 n’en est pas à son coup d’essai en ce qui concerne sa communication et son marketing. Dès le début de l’aviation en France, ils ont organisé un challenge pour faire connaître la marque de Paris et donc de la France. Un aviateur a réussi à se poser sur le Puy de Dôme et a empoché une belle somme pour l’époque.
Plus d’un siècle plus tard, le groupe Michelin présent dans 170 pays a su prendre le virage digital en douceur sans adopter les dernières tendances à la mode mais avec habileté et constance. Présents sur une page Facebook particulièrement bien animée (avec des infographies du bibendum), plusieurs fils Twitter dédiés à différentes cibles, la marque de pneumatiques n’oublie pas ses fondamentaux. Et ça marche !
Reforestation et jeux concours sur les réseaux
Alors que la COP21 approche à Paris, fin novembre, la communication digitale s’est récemment concentrée sur deux piliers hexagonaux : l’agriculture et les pneumatiques à travers un jeu concours. Bien conscient de son rôle et de la filière qu’elle maîtrise, Michelin investit désormais dans la reforestation du caoutchouc durable. Et le fait savoir via les réseaux sociaux. Pas d’esbroufe avec les dernières tendances geek du moment que l’on peut croiser parfois sur certains stands de salons spécialisés. Du concret, comme aiment les consommateurs actuels, désormais surinformés et capables d’impacter durablement les imposteurs (cf l’affaire Volkswagen et les faux filtres ou la tendance au greenwashing de ces dernières années dans toutes sortes d’enseignes spéculatives).
Fil Twitter « Michelin recrute… »
Sur Twitter, la prise de parole de Michelin est encore plus pointue avec un fil « Twitter recrute » spécifique, ce que peu de sociétés proposent aujourd’hui, y compris au niveau européen. La société innove en célébrant par exemple les 50 ans du centre de recherche et développement de Ladoux. Peu de temps après la sortie du nouveau pneu toutes saisons révolutionnaire dans son marché. Et le fait savoir sur les réseaux de manière synthétique. Pas d’emballement chez les Auvergnats…Et ils ont raison.
A l’heure où les réseaux sociaux s’enflamment, notamment en France et aux USA à la moindre affaire politico-économique, Michelin trace son sillon sur son cœur de métier. Même si elle n’oublie pas de créer un fil Twitter consacré au guide rouge qui est particulièrement suivi. Au final, la marque qui a traversé la crise économique récente mais a su former massivement ses salariés en période plus creuse voit à long terme. Et surtout, elle a réussi à conserver ses basiques : le pneumatique et le guide éponyme, marque ambassadeur qui l’associe à l’excellence sur les tables du monde entier, y compris sur les réseaux sociaux.
C’est dans une approche raisonnée et constante que www.contenusetstrategies.com souhaite continuer à accompagner ses clients, loin des buzz éphémères.

Fr.N. photo : le musée Michelin à Clermont-Ferrand, adossé au site de production où travaillent encore des milliers de salariés. La France qui gagne…à être connue-Edition Kawa copyright


%d blogueurs aiment cette page :