Archives de Tag: community management

Réseaux sociaux, choix du contenu et référencement naturel donnent des résultats

C’est un vieux débat entre référenceurs et community managers : est-ce que l’usage ciblé des réseaux sociaux a un impact sur le meilleur référencement d’un site web ? Petit tour d’horizon en 2019 où les réseaux sociaux ont atteint une taille critique auprès d’un public de plus en plus important.

Lorsque j’ai effectué ma formation « Manager une communauté web » au printemps 2012, l’utilisation des réseaux sociaux à vocation professionnelle était déjà une pratique courante pour quelques grandes marques mais encore vraiment embryonnaire pour des PME/PMI.

Les premiers clients ou prospects que j’allais voir étaient encore assez prudents voire réticents à l’idée de les utiliser pour leur société.

Sept ans plus tard, d’après ce que j’observe auprès de clients et en échangeant avec des professionnels du référencement ou des étudiants dans le domaine, il est clair que les réseaux sociaux sont devenus incontournables au quotidien.

Par contre, on les accuse de tous les maux et notamment de risques pour la démocratie, si on en juge aux usages effrénés qu’on font certains opposants politiques ou des citoyens voulant propager des fake news ou manipuler la réalité à des fins d’influence.

C’est clair que le temps passé par nos enfants et adolescents sur certains réseaux sociaux et le fait, parfois de les considérer comme potentielle source d’information, accompagnée par la montée en puissance de You Tubers et autres influenceurs passant une partie de leurs journées à poster sur Instagram, Facebook, YouTube peut laisser songeur quant à leur impact à l’échelle de toute une génération.

Référenceurs et community managers

Ce n’est pas sur cet usage que j’aborde cet article mais plutôt sur leur impact toujours grandissant sur le (bon) référencement d’un site web. Le débat ne sera jamais clos car les référenceurs ayant comme base de travail les algorithmes changeants de Google prendront toujours en premier lieu le moteur de recherche n°1 mondial comme référence.

Tandis que les producteurs de contenus et community managers défendront eux le fait que le contenu (texte, photo et vidéo) reste incontournable pour le référencement d’un site et que les partages effectués par différents réseaux sociaux ne feront qu’augmenter la visibilité d’une page.

Prenons quelques extraits d’articles de sources reconnues : dans son blog Abondance, Olivier Andrieu, spécialiste français de Google écrit « SEO : quel est le réel intérêt des réseaux sociaux ? » en janvier 2016 : «selon nous, le grand avantage de Facebook, Twitter, G+ ou autres Instagram est surtout qu’il vous permet de diversifier vos sources de trafic. Les réseaux sociaux sont une véritable aubaine pour …ne pas dépasser 50% de son trafic total émanant de Google…car ils permettent de devenir moins dépendant des moteurs de recherche et donc, bien sûr,de Google. » 

En Novembre 2018, Laurent Bour écrivait « Pourquoi les réseaux sociaux vont-ils aider votre SEO ? » dans le journal du CM (community manager) : «l’intérêt d’utiliser les réseaux sociaux pour les référenceurs, c’est de gagner en visibilité et de pouvoir générer plus de trafic. Or, la viralité de certains posts peut aider certaines pages à remonter, surtout dans le cadre d’une stratégie de référencement où l’on travaille avec un cocon sémantique. » 

Contenus, réseaux sociaux et référencement ciblé

De manière pragmatique, lorsque le contenu diffusé par ces réseaux sociaux a été travaillé et qu’il est liké et partagé, il est clair que l’impact sur le référencement naturel du site de client est réel d’après ce que nous constatons niveau fréquentation de sites web chez nos clients. Ce travail constant est devenu un gage de réussite mais doit être couplé par un travail de précision mené par le référenceur sur les mots clés, les balises dans le back office du site, ainsi que de nombreuses techniques propres à chaque référenceur pour que Google prenne en considération durablement le travail effectué. C’est cette approche que défend Contenus et Stratégies depuis ces dernières années, convaincus que les réseaux sociaux et leur usage mesuré et ciblé contribuent à améliorer le bon référencement d’un site web, à condition qu’un travail solide de référencement soit effectué en parallèle.

Si vous souhaitez en parler plus en détail concernant votre site, ce sera avec plaisir. Nous avons travaillé dans de nombreux secteurs d’activité (voir références) et savons nous adapter aux objectifs de nos clients.

Frédéric NICOLASwww.contenusetstrategies.com

Contact : frederic@contenusetstrategies.com


Réseaux sociaux et veille économique : possible aussi pour les PME

Quand on évoque le domaine de l’intelligence économique ou de la simple veille économique, on pense souvent grands comptes. Aujourd’hui, moyennant une formation spécifique, il est possible pour les PME/PMI d’apprendre à utiliser les réseaux sociaux afin d’anticiper la concurrence mais aussi de préserver son avance industrielle ou technologique.

 

IE et RS-news7
Les réseaux sociaux ont considérablement donné accès à une masse d’informations permettant à chaque entreprise d’effectuer sa propre veille économique et bien identifier quels sont ses concurrents plus ou moins proches.
Plus ils progressent et plus il me semble pertinent de ne pas confier leur gestion à un stagiaire de passage ou un tout jeune diplômé n’ayant pas encore suffisamment la culture de l’entreprise en général et plus sensible, du secteur économique en particulier. Malheureusement, d’après les professionnels que je rencontre, de trop nombreuses entreprises perpétuent ce type d’erreur : confiant leur fil Twitter ou leur page Facebook à un stagiaire mal payé parce que-pensent-ils-il ou elle sera plus à l’aise avec cette culture digitale. Grave erreur qui peut coûter assez cher à une entreprise de grande consommation et encore plus dans des domaines de technologies de pointe ou d’industrie de niche, où le savoir-faire spécifique d’un pays voire d’une région sont particulièrement convoités par des concurrents en rapide développement mais n’ayant pas accès à l’expérience technologique désirée.

Réseaux sociaux, mines d’informations
Que ce soit dans le cadre d’une approche commerciale, marketing, intelligence économique, RH, les réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook sont désormais incontournables. Leur usage à des fins personnelles, professionnelles a considérablement fait bouger les lignes dans le milieu de l’entreprise. Le marketing et la communication ont été les premiers acteurs à les investir. Aujourd’hui, une entreprise qui souhaite maîtriser son positionnement en ligne, en complément de son site internet se doit de les utiliser.
Mais effectivement, pas n’importe comment ! Au-delà des conseils classiques de bon sens dispensés aux cadres et entrepreneurs lorsqu’ils sont en déplacement (salons professionnels, déplacements commerciaux), comme éviter de laisser son ordinateur et clé USB dans sa chambre d’hôtel, se connecter aux wifis publics et gratuits (gares, aéroports, hall d’hôtels), il faut aussi être prudent sur les réseaux sociaux.
Collecter de l’information de manière pertinente
C’est un véritable travail que de collecter de l’information de manière vérifiée et la plus complète possible. Pour cela, il faut un minimum de formation et de méthode afin d’optimiser son temps. Dans le cadre de formations spécifiques, en one to one ou par groupes restreints, il est possible de vous transmettre des méthodologies vous permettant de vous approprier ces techniques. Les données collectées serviront bien sûr les besoins de renseignements dont seront friands votre commercial et directeur marketing. A votre disposition pour répondre à vos besoins.
Fr.N. www.contenusetstrategies.com DR-contact : frednicolas17@gmail.com


%d blogueurs aiment cette page :